Err

La Blanche Hermine - À propos

QUI SOMMES-NOUS ?


Introduction

La Blanche Hermine est un atelier-boutique localisé en Bretagne et spécialisé dans l'art historique, en particulier dans les domaines celtique & médiéval (enluminure, calligraphie et héraldique notamment).

Son travail est avant tout basé sur la recherche dans les sources d'époque (manuscrits, cartes, sculptures/gravures, etc.) pour proposer des motifs authentiques de dimension historique et/ou symbolique, ainsi que des créations sur ces thèmes.

Codices aztèques, thangkas bouddhistes ou tissus japonais sont également parcourus pour présenter arts & spiritualités du monde.


Adresse

La Blanche Hermine

7 rue Isole

29300 Quimperlé

France


Nous contacter

Tel : +33 6 51 66 60 90

Mail : bijou@lablanchehermine.bzh


Horaires d'ouverture de la boutique

Les horaires de l'atelier et de sa boutique physique varient selon la saison touristique.

Mardi :

14:00-18:00

Mercredi :

14:00-18:00

Jeudi :

14:00-18:00

Vendredi :

14:00-18:00

Samedi :

10:00-13:00 & 14:00-18:00

Pour une commande particulière ou la réception d'une commande, l’atelier peut vous être ouvert sur rendez-vous (contactez-nous au préalable) pendant les plages de fermeture.


Société

La Blanche Hermine est l'enseigne commerciale d'une société régie en micro-entreprise.

Ses SIREN & SIRET sont déposés.

Son code APE est : 7410Z (activités spécialisées de design).


Les images, logos et motifs des articles La Blanche Hermine sont pour tout ou partie inspirés d'éléments d'époque (manuscrits, monnaies, gravures, etc.), des créations originales, des illustrations avec accord explicite de leurs auteurs respectifs, sous licence CC/GNU hors usage non-commercial ou du domaine public (art. L123-1 du Code de la propriété intellectuelle).


Le présent site n'a aucune relation avec l'excellente chanson de Gilles Servat.


La légende de l'hermine bretonne

La Duchesse Anne parcourait un jour ses terres, lorsqu'elle vit deux manants pourchasser une blanche hermine. Dans sa course, l'animal se retrouva face à une immense mare de boue qu'elle ne pouvait contourner. Alors, plutôt que de souiller son blanc pelage, l'hermine se retourna pour faire face aux deux chasseurs.

La Duchesse Anne fut très impressionnée du courage démontré par le petit animal et décida d'adopter la sentence « Plutôt la mort que la souillure », Kentoc'h mervel eget bezañ saotret en breton.

Toutefois, l'histoire ne dit pas si la Duchesse Anne intercéda en faveur de la blanche hermine...


Il existe de très nombreuses variantes de cette légende, dont une, plus vraisemblable, mettant en scène le Duc Jean III le Bon (cf. Légendes celtiques de Bretagne, éditions Yoran Embanner, ISBN : 9782916579894).